Propulsé par Divertissement

English

Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.

Neverlost

Voir la bande-annonce

Visitez le site Internet

Neverlost


commanditaire: Telefilm Canada

Première mondiale

  • Canada 2010
  • 103 min
  • HD
  • Anglais
Hosted by writer/director Chad Archibald and members of the cast

Genre

HorreurDrame

À l'affiche

Billets

Équipe de production

Réalisation: Chad Archibald
Scénario: Chad Archibald
Interprètes: Ryan Barrett, Emily Alatalo, Jennifer Polansky, Samuel S Bornstein, 
Patricia Bal
Production: Cody Calahan, Patrick McBrearty, Chad Archibald
Origine de la copie: Raven Banner

Dans...

Camera Lucida   

Évènements Spéciaux:
Camera Lucida


Calendar

Description

L’un des films de genre canadiens les mieux écrits et réalisés depuis CUBE de Vincenzo Natali (1997), NEVERLOST suit l’implosion psychique de Josh Higgins, un scénariste raté, dépressif et insomniaque, prisonnier d’un enfer matrimonial avec l’amère Megan, sa conjointe depuis deux ans. Le jeune couple tente de coexister à travers un climat empoisonné par le stress, le ressentiment et l’absence de communication. Pensez au couple de COMBAT SHOCK, présenté à Fantasia l’année dernière, sans le bébé monstrueux et avec un appartement moins repoussant. Pour trouver cure à son insomnie, Josh convainc son docteur de lui prescrire des somnifères. Il devient rapidement accro aux pilules, moins pour le sommeil que pour les euphoriques fantaisies rêvées qu’elles provoquent, le parfait contraste avec sa terne réalité. Ses phantasmes tournent principalement autour de Kate, sa copine lors de ses années au collège. Le souvenir de son apparence angélique l’entraîne dans un état perpétuel de pâmoison. Cependant, une sinistre figure paternelle pénètre en son univers fantaisiste, répandant le doute sur la relation passée entre Josh et Kate. Bientôt, les frontières entre réalité et fantaisie, passé et présent, vérité et espérances se confondent pour Josh et le spectateur en transe.

NEVERLOST séduit son spectateur avec une mixture composée de film noir et de romance moderne. Le scénariste et réalisateur Chad Archibald canalise deux influences cinématographiques formidables, REQUIEM FOR A DREAM de Darren Aronofsky (le thème de la dépendance, quelques clins d’œil musicaux, un recours à la « snorricam », des visions teintées par les drogues) et LOST HIGHWAY de David Lynch (la présence de doubles, le conflit entre réalité et fantaisie, le choix des décors), mais offre un film unique grâce à un mélange réussi d’émotions et de tons divergents. Il trace ainsi une croisée des chemins allant de la comédie noire (la relation entre Josh et sa femme Megan) à la romance (la relation entre Josh et Kate), avec un détour vers le film noir (Josh affrontant ses démons personnels) se concluant sur un véritable pathos. Le scénario précis de NEVERLOST et la méticuleuse mise en scène complexe encouragent les visionnements multiples qui dévoilent l’étonnante synchronicité entre la coexistence des états internes de Josh et plusieurs détails tels la couleur, les dialogues, l’emploi de la caméra, la gestuelle et l’action. Chad Archibald (dont la compagnie Black Fawn Films a produit l’année dernière la troublante histoire de vengeance SWEET KARMA) démontre avec brio qu’une relecture du genre peut également être un film sur la perte, le regret, la tragédie, la solitude et les opportunités manquées.

—Donato Totaro (traduction Simon Laperrière)

2010 Sponsors

Conditions d'utilisation | Publicité | Clause de confidentialité Aide

@ Bell Canada, 2010.