Propulsé par Divertissement

English

Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.

The Life and Death of a Porno Gang

The Life and Death of a Porno Gang

( Zivot i smrt porno bande)

Première montréalaise

  • Serbie 2009
  • 90 min
  • 35mm
  • Serbe (Sous-titres Anglais)
Hosted by writer/director Mladen Djordjevic

WINNER: Jury Prize, Boston Underground Film Festival 2010
Official selection, Stockholm International Film Festival 2009
Official selection, Raindance Film Festival 2009
Official selection, Calgary Underground Film Festival 2010

Genre

DrameHorreur

À l'affiche

Billets


"Cinematic nitroglycerin" — Kevin Monahan, BOSTON UNDERGROUND FILM FESTIVAL

"Rarely has a film displayed the scars of its country so brutally whilst simultaneously being so funny” — Robert Barry, THE QUIETUS

"Funny... Shocking... multi-layered... (a) biting satire aimed at both Serbia and the rest of the world." — Ard Vijin, TWITCH

Équipe de production

Réalisation: Mladen Djordjevic
Scénario: Mladen Djordjevic
Interprètes: Mihajlo Jovanovic, Ana Jovanovic, Predrag Damnjanovic, Radivoj Knezevic
Production: Srdan Golubovic, Igor Kecman, Jelena Mitrovic
Origine de la copie: Film House Bas Celik

Dans...

Subversive Serbie   

Évènements Spéciaux:
Subversive Serbie


Synchro

Description

Serbie, vers la fin des années 1990. Le jeune Marko vit pour le cinéma et tente désespérément de faire un long métrage. Les idées nouvelles abondent, mais le financement dans la Serbie post-Milosevic est une entreprise utopique. Décidé à filmer quoi que ce soit d’intéressant, il s’aventure dans l’univers de la pornographie où obtenir du financement s’avère être un jeu d’enfant et où les profits sont garantis. Il assemble une joyeuse bande de marginaux et entreprend de tourner du porno et d’y canaliser toute sa rage contre une culture qui ne le laisse pas réaliser les films qu’il veut faire. Éventuellement, il amène tout ça à un niveau supérieur en abandonnant ses tournages pour se consacrer à l’élaboration d’un « cabaret porno » ambulant qui sillonnera la campagne serbe pour performer des actes de fornication en direct, dans des cadres extrêmes, en guise de confrontation sexuelle. Ce qui mènera à beaucoup, beaucoup de conflits avec les habitants. Mais les troubles ne sont qu’un hors-d’œuvre et les choses s’enveniment sérieusement lorsque Marko et sa troupe sont approchés par un journaliste étranger louche qui leur fait une offre qu’ils peinent à refuser. Le projet : filmer de vrais meurtres qu’ils commettront de façon théâtrale sur des victimes consentantes ayant perdu le goût de vivre. La récompense : une montagne de pognon.

Métaphore tranchante et souvent perversement comique au sujet des pathologies sociales de la vie serbe dans les années 1990, PORNO GANG est, en surface, précisément le genre d’offrande qu’on peut attendre d’un cinéaste citant le cinéma japonais contemporain, l’horreur américain, John Waters et Paul Morrissey dans ses influences, qu’il fusionne avec l’esthétique de la vague noire du cinéma serbe. Creusez un peu et vous trouverez une déflagration unique d’art d’assaut ultraexplicite férocement intelligent. C’est un film bourré de personnages outranciers et de situations choquantes. Pourtant, on ressent les sentiments de perte et de colère qui y sont rattachés, comme s’ils suintaient d’une profonde plaie. « Road movie » anticonformiste, il se retrouve là où C’EST ARRIVÉ PRÈS DE CHEZ VOUS croise le chemin de CAFÉ FLESH, EASY RIDER et PINK FLAMINGOS au volant d’un autobus suicide multicolore en route pour l’enfer. Avec ce film, le réalisateur-scénariste Mladen Djordjevic rejoint Gaspar Noé, Sion Sono, Lars Von Trier et Takashi Miike dans le club des cinéastes actuels les plus audacieux et provocateurs. PORNO GANG est l’introduction parfaite à la nouvelle vague brûlante de cinéma transgressif serbe, celle qui vous fera rire, vous médusera et vous fera pleurer des larmes de sang. Pour adultes seulement!

—Mitch Davis (traduction Nicolas Archambault)

2010 Sponsors

Conditions d'utilisation | Publicité | Clause de confidentialité Aide

@ Bell Canada, 2010.