Propulsé par Divertissement

English

Cold Fish

(Tsumetai nettaigyo)

Première montréalaise

Cold Fish Cold Fish Cold Fish Cold Fish Cold Fish Cold Fish Cold Fish Cold Fish Cold Fish Cold Fish Cold Fish Cold Fish

Sélection officielle, Festival international du film de Venise 2010
Sélection officielle, Festival international du film de Toronto 2010
Sélection officielle, Festival de films BFI de Londres 2011

À l'affiche


"Unflinching and unconscionable... a black comedy with an obsidian pitch, a queer balancing act of outrageous humor and fathomless gore... a fine example of challenging world cinema" — John McEntree, SOUND ON SIGHT

"Absolutely fearless filmmaking" — Bob Turnbull, ROW THREE

Équipe de production

Réalisation: Sion Sono
Scénario: Sion Sono, Yoshiki Takahashi
Interprètes: Mitsuru Kukikoshi, Denden, Asuka Kurosawa, Megumi Kagurazaka, Hikari Kajiwara
Production: Yoshinori Chiba, Toshiki Kimura
Origine de la copie: Nikkatsu/Bloody Disgusting Selects

Première partie...

Night Fishing   

Night Fishing

Paranmajang
première nord américaine
Corée Du Sud
2011 | 33 min
Coréen, Sous-titres Anglais

Push

Description

L'auteur outrancièrement génial derrière les chefs-d'œuvre contemporains LOVE EXPOSURE et SUICIDE CLUB nous propose un périple incontestablement puissant au cœur même de la dépravation... au sein de l'industrie japonaise du poisson tropical. Cela peut paraître bizarre et comme tout film réalisé par Sion Sono, COLD FISH est bourré d'explosions subites de comédie noire, mais cette œuvre sans merci vous mettra la gueule au plancher et le cœur en bouillie.

En partie basé sur une histoire vraie, le dernier cocktail Molotov signé Sono suit le parcours de Shamoto, timide propriétaire d'une boutique de poissons. Il gère son humble commerce familial en compagnie de sa femme et de leur fille Mitsuko, une adolescente rebelle. À un certain moment, Shamoto dut croire que ce mode de vie unirait son clan, mais les choses ne se déroulent vraiment pas telles qu'espérées. Toutefois, la chance le place sur la route de Murata (le comédien culte Denden vu dans CURE et UZUMAKI), le leader incontesté de l'industrie du poisson tropical. Sa mégaboutique et sa personnalité charismatique éclipsent Shamoto à tous les points de vue. Il décide de poser un geste de « bonne volonté » en engageant Mitsuko au sein de son équipe de commis aux allures sectaires composée exclusivement d'adolescentes troublées issues de familles éclatées. Rapidement, Murata affiche sa vraie nature, celle d'un tueur complètement fou. Par la simple force de sa personnalité, mixée à une bonne dose d'intimidation, il force Shamoto à l'aider en nettoyant la scène de ses crimes, l'impliquant dans ses actes sordides et lui pourrissant la vie d'incroyable façon. Au fil des semaines, Shamoto apprend tout sur l'art du démembrement, mais aussi ce que sa famille représente pour lui.

Le cinéma compte plusieurs récits de survie centrés sur un protagoniste docile qui, poussé jusqu'à l'ultime explosion de fureur rédemptrice, se retrouvera finalement grâce à la résilience acquise durant ces épreuves traumatisantes. COLD FISH n'appartient absolument pas à ce type de films. Nous avons ici affaire à un cas d'autodestruction plutôt qu'une histoire d'autopréservation. Une descente aux enfers mue par la rage issue de la déception et l'horreur sournoise consistant à perdre son âme à travers sa plus sordide indifférence. Néanmoins, une création de Sion Sono se révèle toujours être une œuvre incroyablement bien interprétée regorgeant de vie, de passion et d'hystérie. Une expérience cinématographique tordue, ultraviolente et bondée de sexe atteignant la limite d'humour noir qu'un homme peut balancer à la figure d'un public. À la fois terrifiant et hilarant, COLD FISH est l'un des films les plus obsédants et inspirants de l'année.

—Mitch Davis (traduction Nicolas Archambault)

2010 Sponsors