Propulsé par Divertissement

English

Detective Dee and the Mystery of the Phantom Flame

(Di Renjie)
commanditaire: Hong Kong Economic & Trade Office

Première montréalaise

Detective Dee and the Mystery of the Phantom Flame Detective Dee and the Mystery of the Phantom Flame Detective Dee and the Mystery of the Phantom Flame Detective Dee and the Mystery of the Phantom Flame Detective Dee and the Mystery of the Phantom Flame Detective Dee and the Mystery of the Phantom Flame Detective Dee and the Mystery of the Phantom Flame Detective Dee and the Mystery of the Phantom Flame Detective Dee and the Mystery of the Phantom Flame

GAGNANT : Meilleur réalisateur, actrice (Carina Lau), conception des costumes, effets sonores, effets visuels, Prix du film de Hong Kong 2011
Sélection officielle, Festival international du film de Venise 2011
Sélection officielle, Festival international du film de Hong Kong 2011
Sélection officielle, Festival du film de Tribeca 2011

À l'affiche


“A consummately bizarre crowd-pleaser... affably daft... Hark's back and in a big, screwy kind of way” — Simon Abrams, SLANT

“A riot of visual imagination” — Justing Chang, VARIETY

Équipe de production

Réalisation: Tsui Hark
Scénario: Chen Kuo-fu, Zhang Jialu, from Robert van Gulik
Interprètes: Andy Lau, Carina Lau, Li Bingbing, Tony Leung Ka-fai, Jean-Michel Casanova
Production: Tsui Hark, Nansun Shi, Wang Zhonglei
Origine de la copie: Indomina Releasing

Indie

Description

Le détective Dee, un ancien policier, est emprisonné pour trahison après s’être opposé à la prise du trône par la première impératrice de Chine. Voyez-vous, les façons de faire de cette dernière ne relevaient pas d’une morale à toute épreuve et les rumeurs couraient sur les causes réelles de la mort de l’Empereur. Dee ne pouvait fermer les yeux sur de tels agissements. Il croupit donc en prison depuis huit ans, période durant laquelle celle qui l’a enfermé a consolidé son pouvoir en tant que régente du prince héritier, pour ensuite manigancer afin d'occuper elle-même le trône. Mais les plans de la régente sont contrecarrés par des événements inhabituels. Les préparatifs pour la grandiose cérémonie de couronnement sont interrompus lorsque deux contremaîtres complétant la préparation d’une imposante statue de bronze de Bouddha sont victimes de combustion spontanée, un incident considéré comme une calamité pour l’aspirante impératrice. Voulant à tout prix découvrir ce qui se trame, la régente consulte un cerf parlant qui l’informe que seul Dee peut résoudre l’affaire. On le sort donc de prison, le contraignant à faire serment d’allégeance à celle qu’il a précédemment essayé de destituer. On lui colle comme compagnons d’armes et gardiens une superbe guerrière, favorite de la presque impératrice, et un superflic albinos de la Cour Suprême afin qu’ils puissent l’aider à élucider l’enquête… et s’assurer qu’il ne retourne pas à ses plans séditieux.

Oui, vous avez bien lu : DETECTIVE DEE AND THE MYSTERY OF THE PHANTOM FLAME est un film dont la trame repose sur les conseils d’un cerf parlant. Empruntant autant à SHERLOCK HOLMES (celui de Guy Ritchie) qu'à SCOOBY DOO (celui de la série originale de dessins animés), DETECTIVE DEE nous révèle un Tsui Hark des plus enjoués, mélangeant allègrement un peu tous les styles pour voir ce que ça donne. Avec un brin de comédie, un peu de mystère, du romantisme, des arts martiaux, un soupçon d’horreur et d’intrigues de palais, DETECTIVE DEE est l’équivalent d’une saison complète de votre feuilleton de kung-fu favori condensée de façon à produire un ensemble de haute qualité. En sélection aux festivals de Venise, Toronto et Tribeca, c’est ce que Tsui Hark a fait de mieux depuis des lustres, un retour triomphal pour un grand maître du cinéma.

—Todd Brown (traduction Sébastien Robidoux)

2010 Sponsors