Propulsé par Divertissement

English

Don't Go Breaking My Heart

(Dān Shēn Nán Nǚ)
commanditaire: Hong Kong Economic & Trade Office

Première nord américaine

  • Romantique / Comédie
  • /
  • Hong Kong / Chine
  • /
  • 2011
  • /
  • 117 min
  • /
  • 35mm
  • /
  • Cantonais/mandarin (Sous-titres Anglais)
Don't Go Breaking My Heart Don't Go Breaking My Heart Don't Go Breaking My Heart Don't Go Breaking My Heart Don't Go Breaking My Heart Don't Go Breaking My Heart Don't Go Breaking My Heart Don't Go Breaking My Heart Don't Go Breaking My Heart Don't Go Breaking My Heart

Film d'ouverture, Festival international du film de Hong Kong 2011
Sélection officielle, Festival du film d'Extrême-Orient d'Udine 2011

À l'affiche


“Witty dialogue and expert comic timing... shamelessly amusing throughout” — Edmund Lee, TIME OUT HONG KONG

“VIP-class escapism... dazzles with non-stop filmmaking tricks” — Maggie Lee, HOLLYWOOD REPORTER

Équipe de production

Réalisation: Johnnie To
Scénario: Wai Ka-Fai, Yau Nai-Hoi, Ray Chan, Jevons Au
Interprètes: Louis Koo, Gao Yuanyuan, Daniel Wu, Lam Suet
Production: Johnnie To, Wai Ka-Fai
Origine de la copie: Media Asia

Calendar

Description

Zixin (Gao Yuanyuan) est une employée de bureau aimable au cœur brisé s'étant amourachée du mec qu'elle espionne par la fenêtre de son lieu de travail. Cheng (Louis Koo) gère une compagnie financière et vit sa vie au jour le jour, spécialement en ce qui concerne les relations amoureuses. Il invite immédiatement Zixin au restaurant, mais lui pose finalement un lapin alors qu'une proposition plus gratifiante à court terme lui est offerte. Zixin croise alors Fang (Daniel Wu), un architecte accompli, mais désillusionné qui a revu ses plans de carrière à la baisse pour devenir un poivrot de première. Lorsque Fang la sauve d'une collision routière, Zixin le récompense avec l'impressionnante collection de bouteilles de vin de son ex-petit ami, bonifiant l'offre avec la hideuse grenouille domestique de ce dernier. Ils passent la soirée ensemble, poussant la récente relation de Zixin vers son repos éternel, mais toute possibilité de fréquentation s'évapore au moment où Cheng est nommé PDG de la compagnie où elle travaille.

La table est mise pour un triangle amoureux qui causera son lot d'angoisses et de tristesse à ses trois participants. Zixin ne peut s'empêcher de succomber aux charmes indéniables déployés par Cheng, de même qu'à sa prospérité la récompensant d'innombrables cadeaux. Mais à quel prix? Cheng martèle son idée selon laquelle il existe deux types d'hommes : ceux qui trichent et ceux qui voudraient tricher. Alors qu'il fait si rapidement la grande demande à Zixin, proposition qu'elle refuse initialement, il confesse ne pouvoir offrir aucune garantie de fidélité. Pendant ce temps, Fang s'entend à merveille avec son nouveau colocataire amphibien, devenu son confident qui l'épaule dans sa démarche visant à dégriser pour de bon, se remettant même à esquisser quelques plans. Il se débarbouille, se défriche la gueule et ouvre une firme là où Cheng bossait auparavant. Zixin remarquera vite ce nouveau voisin, ce qui mènera Fang et Cheng à se faire face.

DON’T GO BREAKING MY HEART réunit une fois de plus les vieux compères que sont Johnnie To et Wai Ka-Fai. Leur collaboration est reconnue internationalement pour leurs curieux suspenses remplis d'action (RUNNING ON KARMA) et leurs films plus ténébreux centrés sur des personnages complexes (MAD DETECTIVE), mais cette fois, ils s'aventurent sur le territoire de la comédie romantique. Ce fantastique duo a l'intelligence nécessaire pour ne pas tenter de réinventer la roue et ce qui résulte de cette expérience demeure simple, mais savamment orchestré. Une comédie qui va droit au cœur. Le batracien constitue l'extra qui pimente le tout...

—James Marsh (traduction Nicolas Archambault)

2010 Sponsors