Propulsé par Divertissement

English

Legend of the Millennium Dragon

(Onigamiden)
commanditaire: Ztélé

Première canadienne

Legend of the Millennium Dragon Legend of the Millennium Dragon Legend of the Millennium Dragon

En présence du producteur Kazuteru Oshikiri

À l'affiche

Équipe de production

Réalisation: Hirotsugu Kawasaki
Scénario: Naruhisa Arakawa, Hirotsugu Kawasaki, from Takafumi Takada
Interprètes: Kensho Ono, Satomi Ishihara, Shido Nakamura
Production: Kazuteru Oshikiri
Origine de la copie: Sony Pictures

Indie

Description

Jun Tendo est un adolescent de Kyoto tout ce qu’il y a de plus ordinaire et jamais on ne le remarque, puisqu’il n’est certainement pas du genre à attirer l’attention. S’il fallait que quelqu’un soit attaqué par un monstre mystérieux et catapulté mille deux cents ans dans le passé, en pleine ère Heian, on ne s’attendrait pas, d’emblée, à ce que ce soit Jun Tendo. Pourtant, c’est ce qui se produit… Est-ce que cela a quelque chose à voir avec sa tache de naissance en forme de dragon? On y arrive. Mais avant, un bref exposé, si vous le voulez bien. Dans l’histoire tourmentée du Japon, l’ère Heian est perçue comme une période relativement tranquille, certes. Mais les historiens parfois se fourrent le doigt dans l’œil jusqu’au coude et notre ami Jun découvre qu'à cette époque, les forces impériales menaient une guerre ouverte contre l’armée des féroces oni, ou démons. C’est ici que la tache de naissance trouve sa signification, car le pauvre Jun apprendra qu’il est en vérité prédestiné non seulement à sauver l’humanité, mais aussi à libérer un légendaire dragon, Orochi, et à le commander! Raiko, un guerrier sans égal, et Gen’un, un moine tout-puissant, incitent Jun à s’imposer, mais celui-ci n’est pas très à l’aise dans le rôle de champion impérial… D’ailleurs, plus il apprend de choses au sujet des énigmatiques démons oni, plus ses incertitudes grandissent.

En 1999, le film d’ouverture du Festival Fantasia était SPRIGGAN, l’un des premiers grands succès de notre programmation dans la catégorie des films d’animation. Après avoir dirigé, en 2005, le second long métrage de la série NARUTO, voici que le réalisateur de SPRIGGAN, Hirotsugu Kawasaki, nous revient avec une grande œuvre à la fois historique et fantastique, adaptée de deux romans de Takafumi Takada. Très attendu par une vraie légion de fans, LEGEND OF THE MILLENNIUM DRAGON sort tout droit des ateliers de Studio Pierrot, à qui l’on doit plusieurs films des séries BLEACH et NARUTO. Ici, le travail d’animation est à couper le souffle, les détails historiques, impeccables et les personnages, de pures merveilles, avec chacun leurs failles et autres conflits émotifs. Néanmoins, c’est au rayon des combats surnaturels en furie que LEGEND OF THE MILLENNIUM DRAGON atteint des sommets qui lui garantissent d’ores et déjà son statut de légende de l’animé.

—Rupert Bottenberg (traduction David Pellerin)

2010 Sponsors