Propulsé par Divertissement

English

Ip Man: The Legend is Born

(Ye Wen Qian Zhuan)
commanditaire: Hong Kong Economic & Trade Office

Première nord américaine

  • Arts Martiaux
  • /
  • Hong Kong
  • /
  • 2010
  • /
  • 100 min
  • /
  • 35mm
  • /
  • Cantonais/mandarin (English/chinese)
Ip Man: The Legend is Born Ip Man: The Legend is Born Ip Man: The Legend is Born Ip Man: The Legend is Born Ip Man: The Legend is Born Ip Man: The Legend is Born Ip Man: The Legend is Born

Sélection officielle, Festival international du film de Shanghai 2010

À l'affiche


“Goes back to the roots of good old-fashioned martial art flicks... thorougly solid and entertaining” — ASIAN MOVIE WEB

Équipe de production

Réalisation: Herman Yau
Scénario: Erica Lee
Interprètes: Dennis To Yue-Hong, Louis Fan, Yuen Biao, Sammo Hung, Ip Chun
Production: Checkley Sin Kwok-Lam
Origine de la copie: Funimation

Cinemabox

Description

Baissez votre garde 60 secondes et, avec ses coups puissants et furieux, il vous casse les deux bras. Ip Man est de retour! Voyez comment le célèbre maître de Bruce Lee apprend les bases du Wing Chun dans une école où il est évidemment premier de classe, dirigée par Ng (Yuen Biao). Ip Man se rend ensuite à Hong Kong où il est confronté au racisme, mais fait la rencontre du maître Leung Bik (Ip Chun) qui lui enseignera une forme alternative du Wing Chun. La tradition veut qu’un élève doive rester sous la gouverne d’un seul maître, mais Ip Man ignore cette règle et décide d’intégrer d’autres enseignements à la formation reçue de Ng. Ceci décuple ses forces, mais attise les foudres de son maître lorsqu'il rentre enfin chez lui. Mais durant son absence, le chaos s'est propagé et un traître, tapi dans l'ombre, menace maintenant de causer la chute de l'école où Ip Man a appris ses premières leçons de Wing Chun.

Soyez prêts à voir Dennis To, héritant ici du rôle popularisé par Donnie Yen, déployer avec puissance sa propre personnification d'Ip Man imprégnée de toute la fougue de sa jeunesse, tout en conservant l'essence du travail de Yen. Ce dernier possède une extraordinaire maîtrise des arts martiaux, mais n'avait pas vraiment étudié le Wing Chun avant de se voir confier le rôle. En revanche, To, lui, rejoint Bruce Lee et Ti Lung, vedette des studios Shaw Bros., au rang des stars du cinéma d'action totalement dédiées au Wing Chun. Champion de plusieurs tournois internationaux, dont les Jeux de l'Asie de l'Est en 2005, To s'est aussi mérité deux nominations aux Oscars de Hong Kong dans la catégorie Meilleur nouveau venu. Le controversé réalisateur Herman Yau, habitué au cinéma d'exploitation comme en témoigne UNTOLD STORY et TAXI HUNTER, propose un film d’action rythmé où le développement des personnages est mis en évidence. Tony Leung Siu-Hung (TWIN DRAGONS, SEX & ZEN), le vétéran chorégraphe lauréat d'un Oscar hongkongais bien mérité pour les magnifiques chorégraphies du premier IP MAN, propose plusieurs combats d'un dynamisme et d'une rapidité à couper le souffle. Plusieurs apparitions spéciales enrichissent la production, comme Louis Fan (STORY OF RICKY) en partenaire tourmenté d'Ip Man, le légendaire Sammo Hung (IP MAN 2), Lam Suet, le vieux complice de Johnnie To, et Ip Chun, le fils du vrai Ip Man, agissant aussi à titre de consultant, qui vole littéralement le spectacle avec ses enseignements d'une nouvelle variante du Wing Chun.

—King-Wei Chu (traduction Elène Dallaire)

2010 Sponsors