Propulsé par Divertissement

English

Stake Land


commanditaire: Sympatico.ca

Première montréalaise

Stake Land Stake Land Stake Land Stake Land Stake Land Stake Land Stake Land Stake Land Stake Land Stake Land Stake Land Stake Land

GAGNANT : Prix Midnight Madness, Festival international du film de Toronto 2010
Sélection officielle, Festival international du film fantastique de Sitges 2010
Sélection officielle, Festival international du film de San Francisco 2011
Sélection officielle, Festival du film underground de Boston 2011

À l'affiche


“Slick, scary, and occasionally poignant, deftly rising above the swarm of imitators” — Richard Larson, SLANT

“One of the most fiercely original (and thoroughly engrossing) horror films to come around in quite some time” — David Nusair, REEL FILM

Équipe de production

Réalisation: Jim Mickle
Scénario: Nick Damici, Jim Mickle
Interprètes: Connor Paolo, Nick Damici, Kelly McGillis, Danielle Harris, Michael Cerveris
Production: Derek Curl, Adam Folk, Larry Fessenden, Peter Phok, Brent Kunkle
Origine de la copie: Seville Pictures

Dans...

Visions du vampirisme   

Évènements Spéciaux:
Visions du vampirisme


Push

Description

L’Amérique a chuté. Un fléau vampirique a dévasté la nation, tournant frère contre frère et parent contre enfant alors que les bêtes assoiffées de sang prennent de plus en plus le contrôle des lieux. Il est bien difficile pour les survivants de savoir de qui être le plus effrayé : ces créatures ou les groupes hyperviolents et hyperreligieux qui ont surgi à travers le chaos? Il n’y a que deux options. Se battre ou mourir.

Connor Paolo (GLEE) est Martin, un jeune homme voyageant avec comme seul compagnon et protecteur son mentor introverti. Ce guide est un combattant endurci tout simplement connu sous le nom de « Mister » (interprété par le coscénariste Nick Damici). Tous deux parcourent cette planète damnée à la recherche de New Eden, un endroit paradisiaque et sécuritaire si l'on en croit la rumeur.

Damici et le réalisateur Jim Mickle se sont faits des admirateurs fidèles à la suite de leur premier long métrage, MULBERRY STREET (Fantasia 2007), et ils comblent admirablement les attentes formées par celui-ci avec STAKE LAND. On retire tout romantisme du mythe des vampires en traitant plutôt cette meute de morts-vivants comme des brutes sanguinaires, des chasseurs sauvages sans merci. Et les survivants humains ne sont guère mieux. Un road movie dans le style classique des années 70, STAKE LAND adopte une approche plus minimaliste vis-à-vis ses personnages et son récit avec des motivations auxquelles on ne fait qu’allusion. Il s’agit là d’une dynamique intelligente donnant une certaine férocité à plusieurs séquences puisque la brutalité n’est jamais aussi choquante que lorsqu’elle se déclenche dans la vie de tous les jours. C’est ce que les choses sont devenues et il n’y a pas d’issue.

Produit par Larry Fessenden, gagnant du Prix Midnight Madness au prestigieux Festival international du film de Toronto et acclamé comme « une explosion à plein rendement au niveau technique » et « quelque chose de familier tout en étant très différent, prolongeant ce qu’il est possible d’accomplir dans le genre » par Grady Hendrix, critique renommé de TwitchFilm.com, STAKE LAND cimente la réputation du réalisateur Jim Mickle comme étant en tête de file dans la nouvelle génération du cinéma d’horreur. Ne manquez pas cette virée déchirante.

—Todd Brown (traduction Patrick Lambert)

2010 Sponsors