Propulsé par Divertissement

English

Phase 7

(Fase 7)

Première canadienne

Phase 7 Phase 7 Phase 7 Phase 7

Sélection officielle, Festival international du film fantastique de Sitges 2010
Sélection officielle, South by Southwest 2011
Sélection officielle, Festival international du film fantastique de Bruxelles 2011

À l'affiche


“Intense... scary... filled with slapstick and wit... tightly constructed” — Christopher Campbell, SPOUT

“A steady balance of dread and black comedy... top-notch dialogue and performances” — QUIET EARTH

Équipe de production

Réalisation: Nicolás Goldbart
Scénario: Nicolás Goldbart
Interprètes: Daniel Hendler, Jazmín Stuart, Yayo Guridi, Federico Luppi
Production: Sebastian Aloi
Origine de la copie: Bloody Disgusting Selects

Première partie...

The Debt Collector   

The Debt Collector

première canadienne
États-Unis
2011 | 16 min
Anglais

Indie

Description

Coco (Daniel Hendler) et Pipi (Jazmín Stuart) sont sur le point de fonder une jolie famille avec leur premier enfant en route. Tout va pour le mieux à quelques détails près, surgissant au cours de la journée. Le soir venu, le bulletin de nouvelles annonce le topo : un virus inquiète les autorités puisqu’une épidémie a été déclarée dans plusieurs pays et poursuit son expansion rapidement. Un recensement précipité est lancé dans chaque logis par le département de santé, visant à retirer les cas à problèmes et stopper la propagation de ce virus débutant par une simple toux. Pour la tour d’habitations de Coco et Pipi, c’est la quarantaine à titre préventif jusqu’à nouvel ordre, avec consigne de garder au minimum les contacts entre voisins. Mais plus le temps passe, plus la tension monte et des clans se forment. Coco a la chance d’être du côté d’Horacio (Yayo Guridi), un parano prêt à toute éventualité, donnant enfin une raison à toutes ses obsessions. La survie devient le point dominant avec l’inventaire de chacun diminuant et le manque d’informations provenant de l’extérieur qui hausse la nervosité des locataires. Bientôt, les décisions extrêmes et leurs lourdes conséquences deviennent monnaie courante alors que la montée du chaos est inévitable.

Campé dans un monde coutumier, PHASE 7 surprend par son approche sans artifice pour nous présenter un récit inquiétant d’une épidémie de façon réaliste et plausible, sans pour autant laisser de côté un sens de l’humour prononcé. D’abord considéré avec peu de sérieux par la plupart des habitants du bloc, la situation s’intensifie tranquillement alors que le temps file sans nouvelle de l’évolution de la contagion hors du complexe. Là est le génie du scénariste et réalisateur Nicolás Goldbart en optant de ne jamais quitter ses personnages pour voir ce qui se produit ailleurs. Un croisement entre RIGHT AT YOUR DOOR et MULBERRY STREET, PHASE 7 pousse son budget modeste vers une réussite prenante tout en conservant un humour noir malgré la situation peu reluisante. Est-il possible de vraiment faire confiance à ses voisins lorsque les circonstances se gâtent et que la politesse laisse place à la survie? Faut-il laisser de côté le vieil homme toussotant? S’unir avec le parano instable? Il faut faire un choix dans le chaos grimpant. Profitez de vos sorties libres et venez découvrir PHASE 7!

—Patrick Lambert

2010 Sponsors