Propulsé par Divertissement

English

The Divide

Première canadienne

The Divide The Divide The Divide The Divide

En présence du réalisateur Xavier Gen, de l’acteur Michael Biehn et de l’actrice Jennifer Blanc

À l'affiche


“Thrilling... a disturbing vision... visceral” — Amy Curtis, WE GOT THIS COVERED

“Effectively feral performances and bleakly compelling ideas” — Scott Weinberg, FEARNET

Équipe de production

Réalisation: Xavier Gens
Scénario: Karl Mueller, Eron Sheean
Interprètes: Michael Biehn, Lauren German, Milo Ventimiglia, Rosanna Arquette, Courtney B. Vance
Production: Ross M. Dinerstein, Juliette Hagopian, Darryn Welch
Origine de la copie: Anchor Bay Films

Push

Description

Telle une pluie de comètes, des missiles prennent d’assaut la ville de New York, sous les cris apocalyptiques de ses résidents. Huit étrangers se réfugient frénétiquement dans le sous-sol fortifié de leur immeuble pendant qu’ils assistent, impuissants, à la transformation de la Grosse Pomme en un gargantuesque cimetière. Bien que l’attaque soit terminée, ça ne fait que commencer pour nos survivants cloîtrés, alors qu’on les suit dans les envoûtants méandres de leur psychose de rescapés. Ils tentent de rester civilisés malgré la corruption de l’humanité, alors que les lois de la société viennent de s’écrouler.

L’acclamé scénariste-réalisateur français Xavier Gens (FRONTIÈRE(S)) livre ici un fascinant nouveau film, qui révèle autant les horreurs régnant à l’intérieur de son poisseux bunker que celles à l’extérieur de sa porte fortifiée. La claustrophobie se manifeste brusquement chez les survivants de THE DIVIDE, ceux-ci devenant vite déterminés à survivre, et ce, à tout prix. L'homme à tout faire de l’immeuble, leader du groupe par défaut, se bat pour sa santé mentale, alors que le bunker est remué par des éclats de violence, que la folie s’installe et que l’ordre fout le camp. Ajoutez à ceci une viscérale peur des retombées atomiques inconnues puis une poignée de scientifiques en habit de décontamination en dehors de l’abri et vous obtiendrez une recette pour une tristement insurmontable hécatombe d'après-désastre.

Dans le rôle du coriace responsable de l’immeuble, Michael Biehn livre une courageuse performance qui explose sur les mornes et terreux tons teintés de fluorescent du film. Évidemment, ça ne nuit pas que le personnage de Biehn – son Mickey est vraiment un dur à cuire – soit opposé aux Rosanna Arquette, Lauren German, Courtney B. Vance, Ashton Holmes et Milo Ventimiglia, dans un rôle qui le dissociera pour toujours du mot « héros ». Typiquement, il faut surveiller les moins loquaces… cependant, dans les entrailles radioactives de NYC, vous feriez mieux de ne quitter personne des yeux. Rassurez-vous, c’est du Gens à son meilleur livrant un récit cinématographique sombre et différent de tout ce qui se fait en ce moment, le plaçant avec tous ces visionnaires de la nouvelle vague horrifique française à la fois brutale, vicieusement réelle et totalement sans remords. C'est la rencontre de LORD OF THE FLIES et THREADS, avec quelques-unes des meilleures et des plus excentriques performances depuis des lustres. Chef-d'œuvre postapocalyptique aussi choquant que crédible, THE DIVIDE est ce qui arrive lorsque les lumières se ferment pour de bon, que le monde devient silencieux et qu’il n’y a que la folie pour vous tenir compagnie.

—Ted Geoghegan (traduction Kristof G.)

2010 Sponsors