Propulsé par Divertissement

English

DJ XL5’s Mexican Zappin’ Party


commanditaire: Semantikos & We Edit LIfe

À l'affiche

Équipe de production

Réalisation: DJ XL5

Dans...

DJ XL5’s Mexican Zappin’ Party   

Évènements Spéciaux:
DJ XL5’s Mexican Zappin’ Party


Synchro

Description

Avec le BOLLYWOOD ZAPPIN' PARTY, DJ XL5 lançait en 2010 une nouvelle série d’hommages dédiée aux cinémas nationaux de genre, permettant ainsi de mettre en relief l’évolution et la situation actuelle filmique d’un pays donné. Vous êtes maintenant conviés à découvrir le cinéma mexicain, de l’âge d’or à nos jours. Rien de moins qu’une réelle fiesta collective regroupant des extraits et des bandes-annonces de plus de 60 films d’hier et d’aujourd’hui. Au programme, des situations loufoques, des comédies musicales rock'n'roll, des films d’horreur, des fusillades au ralenti, des lutteurs masqués, des tonnes d’armes à feu, des monstres parfois spectaculaires, parfois tout croches, et évidemment, des grosses moustaches. Ce programme célèbre à la fois le meilleur et le pire (et le meilleur du pire) de cette cinématographie nationale. Cette lettre d’amour se veut un survol subjectif du cinéma mexicain, en mettant l’accent sur les productions qui ont su capturer l’attention du programmateur qui cultive ce projet depuis bientôt deux ans. La contribution et l’enthousiasme de DJ Dubious ont été essentiels au développement de ce projet.

Le programme est construit en 5 sections distinctes : comédies rétro, l’âge d’or du cinéma d’horreur, les lutteurs masqués, les films d’épouvante contemporains et le narco cinéma. Dans la section comédies rétro, vous aurez notamment la chance de découvrir des comédies musicales résolument kitsch. Le segment dédié à l’âge d’or de l’horreur propose une série de longs métrages se situant à mi-chemin entre les films de monstres de la Universal, les productions de la Hammer et l’œuvre de l’Italien Mario Bava. Vampires, loups-garous, fantômes, gorilles géants, tueurs psychopathes et autres créatures d’outre-tombe ont tous cette touche mexicaine distincte. Découvrez au passage des réalisateurs tels que Benito Alazraki, Rafael Baledón, René Cardona, Fernando Méndez, Rafael Portillo et Chano Urueta. Évidemment, côté lutteurs masqués, nous vous garantissons la présence d’El Santo, Blue Demon, Mil Mascaras et autres champions du ring et de la justice. Le narco cinéma propose une panoplie de films d’action faisant généralement l’apologie des cartels de la drogue et des gangs de rues. Flingues, filles en bikini, hécatombes balistiques, camions rutilants et chapeaux de cowboy se bousculent dans une série de films rappelant un SCARFACE de Brian De Palma assaisonné de scènes conçues par un John Woo sans budget, mais avec une imagination débordante. Les champions de paint gun font fortune dans cette industrie spécialisée dans le « directement en DVD ». EL MARIACHI de Robert Rodriguez résume assez bien ce type de cinéma. Pour ce party, s'il vous plaît, portez votre masque de lutteur. Les mariachis vous attendent. Littéralement!

—Marc Lamothe

2010 Sponsors