Propulsé par Divertissement

English

Art/Crime


commanditaire: CANAL D

Première mondiale

  • Documentaire
  • /
  • Québec
  • /
  • 2011
  • /
  • 100 min
  • /
  • video
  • /
  • Anglais/français (Sous-titres Anglais)
Art/Crime Art/Crime

En présence du réalisateur Frédérick Maheux, de Rémy Couture et de plusieurs intervenants du documentaire

À l'affiche

Équipe de production

Réalisation: Frédérick Maheux
Scénario: Frédérick Maheux
Interprètes: Rémy Couture, Robert Morin, Patrick Senécal, Mario Dumont, Nacho Cerda, Eric Falardeau
Production: Frédérick Maheux
Origine de la copie: Lamashtu

Dans...

Documentaries From The Edge   

Évènements Spéciaux:
Documentaries From The Edge


Indie

Description

Octobre 2009. Suite à une plainte provenant d’Allemagne, la Sûreté du Québec entame une enquête sur des images suspectes mises en ligne sur un site Web local. Baptisé « Inner Depravity », il s’agirait, aux dires de l’accusateur, d’une plateforme donnant accès à d’authentiques documents audiovisuels de crimes sordides. L’homme derrière ces images dérangeantes est immédiatement identifié et localisé. Séquestré à son domicile par les autorités policières, le maquilleur d’effets spéciaux Rémy Couture voit son atelier fouillé de fond en comble et plusieurs de ses possessions confisquées. Mis derrière les barreaux, Couture apprend qu’il est accusé de corruption de mœurs pour diffusion de matériel obscène. On le soupçonne même d’avoir commis les actes de violence que son œuvre met en images. Ce qui est faux. Car aussi choquants et réalistes que puissent être les films de Couture, ils n’en demeurent pas moins objets de fiction. Cet argument ne suffit pourtant pas pour le juger innocent. Commence alors une longue saga judiciaire qui, encore aujourd’hui, n’est toujours pas venue à terme. Accusé à tort et à travers des pires sévices, victime de préjugés odieux, Rémy Couture a rapidement compris qu’il devait partager sa vision des faits pour réussir à démystifier certains points. Et qui de mieux que Frédérick Maheux, réalisateur expérimental étant lui-même familier avec le cinéma de l’extrême (son premier long métrage, THÉORIE DE LA RELIGION, en a surpris plus d’un à Fantasia l’été dernier), pour raconter son histoire?

Le cas Rémy Couture aura avec raison généré la polémique au sein de la communauté artistique québécoise, et ce, que l’on approuve ou non la nature indéniablement brutale de son œuvre. Documentaire tourné dans l’urgence, ART/CRIME nous confronte aux divers enjeux entourant cette affaire. Tout en nous entraînant dans les coulisses de « Inner Depravity », permettant ainsi de voir Couture au travail, il propose un constat quelque peu inquiétant du contrôle de l’État sur la production artistique et, par analogie, sur la liberté d’expression. Il éclaire également sur la difficulté que rencontre la justice dans son appréhension de l’Internet, un médium qui fuit les lois pour imposer les siennes. Ponctué d’entrevues avec des collaborateurs du maquilleur, mais aussi d'intervenants éloquents comme Robert Morin, Nacho Cerda et Mario Dumont, ART/CRIME est au final beaucoup plus qu’un portrait de Rémy Couture. Il représente un véritable cri d’alerte. Pour celui qui croit en la liberté artistique et craint la perte de ce droit moral, ce film s’avère incontournable. Parce que l’art, sous toutes ses formes, ne devrait-il jamais être un crime?

—Simon Laperrière

2010 Sponsors