Documentaries From The Edge – Le populaire volet de retour pour sa quatrième édition !


Photo: Marwencol

Le Festival Fantasia est fier d’annoncer le retour de la série DOCUMENTARIES FROM THE EDGE pour sa quatrième édition. Au cours des années, ce volet dédié aux documentaires percutants et provocants a remporté un succès spectaculaire auprès de la critique et du public et s’est rapidement imposé comme un véritable pilier de la programmation de Fantasia. Dans le cadre de son édition 2010, cinq longs métrages seront proposés aux cinéphiles, chacun posant un regard unique sur un sujet captivant.

À l’image du documentaire, ne nous racontons pas d’histoire. Il est impossible cette année de définir une ligne directrice entre les films figurant dans DOCUMENTARIES FROM THE EDGE tellement les thèmes et les visions varient d’une œuvre à l’autre. Du portrait d’une légende vivante du rock à une lettre adressée aux hommes du futur, en passant par les mémoires d’un réalisateur culte, on ne pourrait trouver plus distinct. Cette continuité fuyante s’avère tout de même réjouissante puisqu’elle témoigne des diverses sensibilités des cinéastes contemporains prenant le pari d’appréhender notre réalité.

Récompensé à South by Southwest et Hot Docs cette année, MARWENCOL de Jeff Malmberg plonge au cœur de l’intimité de Mark Hogancamp, un individu singulier qui, après avoir perdu la mémoire suite à un événement funeste, s’est entouré de figurines pour créer un univers bien à lui. Tourné sur une période de quatre ans, ce film dérangeant et fascinant suit pas à pas le parcours d’un homme tourmenté ayant trouvé en l’art brut un substitut à sa vie perdue. Également louangé dans les festivals internationaux, INTO ETERNITY de Michael Madsen nous entraîne cinq kilomètres sous terre, en Finlande, là où sont enterrées quotidiennement des tonnes de déchets radioactifs. En se situant entre le documentaire poétique et la science-fiction, le réalisateur danois enquête sur la question épineuse découlant de pareille initiative : comment avertir les générations de demain de se tenir loin d’un mal que leurs ancêtres ont tenté de dissimuler à jamais ? Dans un tout autre registre, Greg Olliver et Wes Orshoski dressent avec LEMMY un portrait aussi évocateur qu’hilarant du leader de Motörhead, l’un des pères fondateurs du heavy métal. Aucun film n’ébranlera autant que le renversant FEAST OF THE ASSUMPTION : THE OTERO FAMILY MURDERS de Marc D. Levitz, une plongée dans la tragédie d’un homme ordinaire qui, plusieurs années après que sa famille ait été assassinée par le tueur en série BTK, confronte à nouveau son passé lorsque celui-ci remonte à la surface de façon inattendue. Finalement, HERSCHELL GORDON LEWIS – THE GODFATHER OF GORE est consacré à la carrière de l’un des réalisateurs les plus influents du cinéma d’exploitation. Par l’entremise d’entretiens, de témoignages et de nombreuses images d’archives, nul autre que Frank Henenlotter, le cinéaste derrière les cultes BASKET CASE et BAD BIOLOGY, dresse avec Jimmy Maslon le profil d’Herschell Gordon Lewis, un visionnaire iconoclaste.

Wes Orshoki, Frank Hennenlotter, Jimmy Maslon, le producteur Mike Vraney et Herschell Gordon Lewis seront présents à Fantasia pour accompagner leur projection respective.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
press@fantasiafestival.com

Laisser un commentaire