FANTASIA TERMINE SA DIX-HUITIÈME ÉDITION EN BEAUTÉ

La 18e édition du Festival international de films Fantasia a pris fin le 7 août après 3 semaines de projections ininterrompues. De retour à l’Université Concordia après la rénovation de leurs salles l’an dernier, le festival a profité, cette année,  d’une excellente circulation dans les trois salles soit le Théâtre Hall, la salle D.B. Clark et la salle J.A De Seve. Au total, c’est plus de 129 000 festivaliers qui ont assisté aux diverses activités du Festival. 90,000 spectateurs ont assisté aux 216 projections en salles, parmi lesquelles 50 ont été présentées à guichets fermés. Le taux de remplissage moyen des 3 salles du festival est, cette année, supérieur à 70%. 19 000 spectateurs ont assisté aux deux projections extérieures en collaboration avec Juste pour Rire.

Parmi les nombreux moments forts qui ont eu lieu au cours des trois semaines du festival, nommons les premières mondiales de CYBERNATURAL de Leo Gabriadze, THE MIDNIGHT SWIM de Sarah Adina Smith et I AM A KNIFE WITH LEGS de Bennett Jones, les trois révélations du festival. Affichant complet et ayant remporté un franc succès auprès du public, notons également les films BOYHOOD de Richard Linklater, GUARDIANS OF THE GALAXY de James Gunn, HAN GONG-JU de Lee Su-jin et FRANK de Lenny Abrahamson.

Soulignons également parmi les autres moments marquants : la venue à Montréal des réalisateurs Mamoru Oshii (GHOST IN THE SHELL) et Tobe Hooper (THE TEXAS CHAIN SAW MASSACRE), tous deux présents afin de recevoir un prix pour l’ensemble de leur œuvre ainsi que la présence remarquée de Matthew Gray Gubler et Aubrey Plaza pour la présentation de la première canadienne de LIFE AFTER BETH de Jeff Baena et d’Abel Ferrara qui présentait la première nord-américaine de son très controversé WELCOME TO NEW YORK.

En outre,  Fantasia est fier des partenariats très fructueux avec Juste pour rire, pour présenter deux projections extérieures soit CÉSAR À LA BELLE ÉTOILE et CHAPLIN À LA BELLE ÉTOILE; le Musée McCord, qui présentait quant à lui deux projections complètes de la programmation pour enfants MON PREMIER FANTASIA; et l’émission “Fantasia” à MAtv, animée par Catherine Pogonat, qui a été la plus écoutée de la chaine pendant les trois semaines du festival avec une portée moyenne hebdomadaire de plus de 200,000 spectateurs.

FANTASIA DÉVOILE SES LAURÉATS

Le Festival international de films Fantasia est heureux de dévoiler les noms des lauréats du palmarès de sa dix-huitième édition. Ces récompenses ont été remises par les jurys de chaque compétition ainsi que le public du Festival.

PRIX CHEVAL NOIR – Longs métrages

Le jury, présidé par Mark Adams (critique de cinéma) et composé d‘Anne-Marie Gélinas (productrice), Noah Segan (acteur et producteur), Jasper Sharp (critique, auteur et cinéaste) et Bret Wood (auteur, cinéaste et producteur de disque) ont décerné les prix suivants :

Prix Cheval Noir pour le meilleur film (à l’unanimité) : UZUMASA LIMELIGHT de Ken Ochiai

Prix de la mise en scène : David Zellner pour KUMIKO THE TREASURE HUNTER

Prix du scénario : Billy Senese pour CLOSER TO GOD

Prix d’interprétation masculine : Seizo Fukumoto pour UZUMASA LIMELIGHT

Prix de l’interprétation féminine : Miyuki Oshima pour FUKU-CHAN OF FUKU-FUKU FLATS

Mention spéciale décernée à CYBERNATURAL de Leo Gabriadze, pour son accomplissement technique et conceptuel

PRIX NEW FLESH – Premières œuvres

Le jury, présidé par James Emanuel Shapiro (COO, Drafthouse Films) et composé de Jeff Barnaby (cinéaste, auteur et musicien) et Charlie Reff (organisateur et programmateur de festival) ont décerné les prix suivants :

Prix New Flesh pour le meilleur premier film : THE INFINITE MAN de Hugh Sullivan

Mention spéciale décernée à I AM A KNIFE WITH LEGS de Bennett Jones, pour l’audace et la vision d’un artiste à surveiller de près

PRIX  DU COURT MÉTRAGE INTERNATIONAL

Le jury, présidé par Aaron Hillis (critique,, programmateur et cinéaste) et composé d’Élodie Dupont (coordinatrice des festivals, The Festival Agency) et Donato Totaro (critique, auteur et enseignant) ont décerné les prix suivants :

Prix du meilleur court métrage international : JIMINY d’Arthur Molard

Mention spéciale décernée à HOW TO MAKE A NIGHTMARE de Noah Aust, pour sa vision cinématographique et psychologique

PRIX SATOSHI KON POUR L’EXCELLENCE EN ANIMATION

Le jury, présidé par Pierre Grenier (coordonnateur du département d’animation au Cégep du Vieux-Montréal) et composé de Janet Perlman (cinéaste) et Obom (cinéaste et bédéiste) ont décerné les prix suivants :

Prix Satoshi Kon pour le meilleur long métrage d’animation : GIOVANNI’S ISLAND de Mizuho Nishikubo

Mention spéciale décernée à THE SATELLITE GIRL AND MILK COW de Chang Hyung-yun, pour son inventivité et l’originalité de son scénario

Prix Satoshi Kon pour le meilleur court métrage d’animation ex aequo : THE PORTRAIT STUDIO de Takashi Nakamura et SUPERVENUS de Frédéric Doazan

Mention spéciale décernée à THE LOOKING PLANET d’Eric Law Anderson, pour sa créativité, son scénario et ses personnages attachants

PRIX AQCC

Le jury, composé d’Apolline Caron-Ottavi, Martin Gignac et Jean-Marie Lanlo ont décerné le prix AQCC ex aequo à KILLERS des Mo Brothers et UGLY d’Anurag Kashyap.

PRIX SÉQUENCES

Le jury, composé de Pascal Grenier, Guillaume Potvin et Mathieu Séguin-Tétreault ont décerné le prix Séquences à COLD IN JULY de Jim Mickle.

PRIX L’ÉCRAN FANTASTIQUE

Le prix L’Écran fantastique décerné par Yves Rivard a été remis à PREDESTINATION de Peter et Michael Spierig.

PRIX DU PUBLIC

Meilleur film asiatique : MISS GRANNY de Hwang Dong-hyuk

Meilleur film international : IN ORDER OF DISAPPEARANCE de Hans Petter Moland

Meilleur film canadien :

DYS- de Maude Michaud

Meilleur film d’animation : GIOVANNI’S ISLAND de Mizuho Nishikubo et CHEATIN’ de Bill Plympton (ex æquo)

Meilleur documentaire : TO BE TAKEI de Jennifer M. Kroot et Bill Weber

Prix Guru : ONCE UPON A TIME IN SHANGHAI de Wong Ching-Po

Prix du film le plus innovateur : CYBERNATURAL de Leo Gabriadze

Meilleur court métrage : THE CHAPERONE de Fraser Munden et Neil Rathbone

Enfin, le marché de coproduction Frontières a vu une augmentation 30% de la participation pour sa 3e édition. La session de pitch, ou on pouvait assister à de multiples présentations de films en préproduction et la session Work in Progress, nouvelle activité où les équipes de production de de 7 films en postproduction ont pu montrer des aperçus de leur projet aux spectateurs, ont été les activités les plus populaires du marché. L’importance du marché est de plus en plus reconnue par les professionnels du milieu. Cette année, Charles Reff, programmateur à Sundance, a affirmé: “Le marché Frontières arrive au moment parfait pour me permettre de voir des projets de films en postproduction. J’ai vu une bonne quantité de projets que je suis impatient de considérer pour notre festival. J’ai rencontré plusieurs producteurs du Canada et d’ailleurs qui avaient des projets à me faire considérer. Mon temps passé au marché a été mis à profit et je suis impatient de revenir pour les éditions futures.”

 Enfin, le marché de coproduction Frontières a vu une augmentation 30% de la participation pour sa 4e édition. La session de pitch, ou on pouvait assister à de multiples présentations de films en préproduction et la session Work in Progress, nouvelle activité où les équipes de production de de 7 films en postproduction ont pu montrer des aperçus de leur projet aux spectateurs, ont été les activités les plus populaires du marché. L’importance du marché est de plus en plus reconnue par les professionnels du milieu. Charles Reff, programmateur à Sundance, a affirmé: “Le marché Frontières arrive au moment parfait pour me permettre de voir des projets de films en postproduction. J’ai vu une bonne quantité de projets que je suis impatient de considérer pour notre festival. J’ai rencontré plusieurs producteurs du Canada et d’ailleurs qui avaient des projets à me faire considérer. Mon temps passé au marché a été mis à profit et je suis impatient de revenir pour les éditions futures.”

Le projet EXTRAORDINARY est le récipiendaire du Prix Frontieres 2014, parrainé par le Marché du Film du Festival de Cannes. EXTRAORDINARY sera produit par Blinder Films (Ailish Bracken / Katie Holly) et sera réalisé par Mike Ahern & Enda Loughman.

Le Festival international de films Fantasia tiendra sa 19e édition du 16 juillet au 4 août 2015

Les commentaires sont fermés.