UN SUCCÈS RETENTISSANT À TOUS LES NIVEAUX POUR LA 16e ÉDITION DE FANTASIA + DÉVOILEMENT DES DERNIERS PRIX

Montréal, le vendredi 10 août 2012 – La 16e édition du Festival international de films Fantasia arrive à sa fin et l’équipe célèbre déjà son succès retentissant. Une force redoutable sur le circuit des festivals de films de genre depuis 1996, Fantasia se réjouit du dévouement et de la croissance exponentielle de son public. Avec plus de 109 000 spectateurs et membres de l’industrie ayant pris part à l’édition 2012, le festival a connu un record d’affluence correspondant à une hausse de 7000 participants par rapport à l’année précédente. Nous tenons à exprimer notre profonde reconnaissance aux quelques 150 réalisateurs, acteurs, scénaristes et producteurs venus des quatre coins du monde pour présenter leur film, contribuant ainsi à faire de cette édition notre plus impressionnante à ce jour sur la scène internationale. Fantasia ne pourrait compter sur un tel rayonnement, autant à Montréal qu’à l’échelle mondiale, sans la précieuse contribution et le travail acharné de près de 200 représentants des médias, dont la plupart provenant des États-Unis et de l’Europe. De surcroît, l’édition inaugurale des Rendez-vous de l’industrie a attiré l’inscription de plus de 250 professionnels, établissant Fantasia encore plus fermement comme l’un des lieux de rencontre les plus en vue pour l’industrie du cinéma de genre.

Le festival a débuté en force avec un favori du public, Takashi Miike, et la première nord-américaine de FOR LOVE’S SAKE, premier d’une série d’événements majeurs proposés dans le cadre de Fantasia. Le festival s’est terminé en beauté avec la première canadienne de la toute nouvelle comédie de suspense image par image en 3D du studio d’animation LAIKA: PARANORMAN, de Sam Fell and Chris Butler, présenté en collaboration avec Alliance Vivafilm.

Parmi les autres événements mémorables : une classe de maître sur le cinéma hongkongais avec le légendaire théoricien du cinéma David Bordwell, qui a aussi animé une séance spéciale de LA JETÉE en mémoire de Chris Marker, et qui s’est vu décerner un prix d’excellence pour l’ensemble de sa carrière; un mini-hommage à Jennifer Lynch, avec la première mondiale de CHAINED et la première québécoise de DESPITE THE GODS; le lancement en première mondiale d’une prestigieuse exposition itinérante, IF THEY CAME FROM WITHIN: AN ALTERNATIVE HISTORY OF CANADIAN HORROR; une rétrospective marquant le centenaire de Nikkatsu, le studio le plus ancien et le plus influent du Japon, présentée en collaboration avec la Cinémathèque québécoise et le Festival du nouveau cinéma; une projection de minuit électrisante de THE DEVIL’S CARNIVAL, avec des performeurs de type « sideshow »; le dévoilement de deux nouvelles sections de notre programmation : AXIS, consacrée au cinéma d’animation international, et ACTION!, servant à rehausser la visibilité des films d’action dans notre programmation; le lancement de la programmation et les projections extérieures avec la collaboration de la Société des arts technologiques (SAT); DJ XL5’S ITALIAN ZAPPIN’ PARTY, un programme célébrant le meilleur et le pire (et le meilleur du pire!) du cinéma de genre italien; et finalement, la présentation en première mondiale de la version restaurée en HD du film de genre culte québécois, DANS LE VENTRE DU DRAGON, en présence du réalisateur Yves Simoneau et des acteurs Michel Côté, Rémy Girard, Pierre Curzi, Andrée Lachapelle et David La Haye.

Le 16e anniversaire a aussi été l’occasion de se démarquer au niveau de la programmation comme jamais auparavant. Plus de 50 % des longs métrages présentés étaient projetés en première mondiale, internationale, nord-américaine ou canadienne, soit 82 d’entres eux sur 160. Parmi cette impressionnante sélection provenant de plus de 36 pays différents, on compte 20 premières mondiales, dont ALTER EGOS de Jordan Galland, CHAINED de Jennifer Lynch, PLAY DEAD de Teller, MEMORY OF THE DEAD de Valentín Javier Diment, COLUMBARIUM de Steve Kerr, CRAVE de Charles de Lauzirika, THE HUMAN RACE de Paul Hough, ERRORS OF THE HUMAN BODY d’Eron Sheean, HIDDEN IN THE WOODS de Patricio Valladares et DEAD SUSHI de Noboru Iguchi. Sans oublier SUSHI GIRL de Kern Saxton et FUNERAL KINGS de Kevin & Matthew McManus, comptant parmi les 5 premières internationales. Soulignons également l’engouement pour les 12 premières nord-américaines, dont BLACK’S GAME d’Óskar Thór Axelsson, NEW KIDS NITRO de Steffen Haars et Flip Van der Kuil, 11/25 THE DAY MISHIMA CHOSE HIS OWN FATE de Koji Wakamatsu, SCHOOLGIRL APOCALYPSE de John Cairns et AFRO TANAKA de Daigo Matsui. Les fans n’ont certainement pas été en reste avec EXCISION de Richard Bates Jr., HAIL d’Amiel Courtin-Wilson, RESOLUTION de Justin Benson et Aaron Scott Moorhead, THE WARPED FOREST de Shunichiro Miki, CITADEL de Ciarán Foy, et AS LUCK WOULD HAVE IT d’Alex de la Iglesia, 6 parmi les 45 premières canadiennes. Mentionnons finalement KILLER JOE de William Friedkin, A LITTLE BIT ZOMBIE de Casey Walker, LLOYD THE CONQUEROR de Michael Peterson et GAME OF WEREWOLVES de Juan Martínez Moreno, présentés dans le lot des 44 premières québécoises.

Fantasia a aussi maintenu sa tradition consistant à accueillir encore plus d’invités chaque année, avec un nombre record de 150 réalisateurs, acteurs, scénaristes et producteurs venus présenter la première de leur film lors de la 16e édition. La réalisatrice iconoclaste Jennifer Lynch (SURVEILLANCE) était en ville pour la première mondiale de son film CHAINED, ainsi que le documentaire DESPITE THE GODS, qui la suit pendant le tournage turbulent de HISSS, son film bollywoodien. Michael Biehn (ALIENS, THE TERMINATOR) était de passage à Fantasia pour une seconde année consécutive pour la première mondiale de sa première réalisation, THE VICTIM, en plus de présenter SUSHI GIRL avec l’équipe du film: Mark Hamill (STAR WARS), Tony Todd (CANDYMAN), James Duval (DONNIE DARKO), Noah Hathaway (THE NEVERENDING STORY), Andy Mackenzie (SHOOT ’EM UP), le co-scénariste / producteur / acteur Destin Pfaff, les producteurs Neal Fisher and Suren M Seron et le réalisateur / co-scénariste Kern Saxton. Noboru Iguchi (KARATE ROBO-ZABORGAR) était de retour à Fantasia avec deux nouveaux films, ZOMBIE ASS et la première mondiale de DEAD SUSHI, accompagné de l’actrice et experte des arts martiaux Rina Takeda (HIGH-KICK GIRL). Arnab Chaudhuri a parcouru une longue distance pour venir présenter son film, ARJUN: THE WARRIOR PRINCE, tout comme le co-réalisateur et co-scénariste de DOOMSDAY BOOK, Yim Pil-sung, le réalisateur / scénariste et producteur de THE KING OF PIGS, Yeon Sang-ho, le réalisateur / co-scénariste et producteur de THE WARPED FOREST, Shunichiro Miki, ainsi que le réalisateur, collaborateur fréquent de John Woo et monteur de films d’actions hongkongais depuis 40 ans, David Wu (HARD BOILED, RED CLIFF), de passage pour présenter la première canadienne de COLD STEEL. Buddy Giovinazzo (COMBAT SHOCK) était en ville pour présenter A NIGHT OF NIGHTMARES, et Duane Graves et Justin Meeks (THE WILD MAN OF THE NAVIDAD) ont présenté leur film BONEBOYS, alors que le célèbre illusionniste américain Teller (PENN AND TELLER), accompagné de l’acteur et co-scénariste Todd Robbins, a présenté en direct des numéros à défier toute logique lors de la projection de son film PLAY DEAD. Producteur de l’édition spéciale DVD primée de BLADE RUNNER et fréquent collaborateur de Ridley Scott, Charles de Lauzirika (ÉDITION SPÉCIALE DVD BLADE RUNNER) s’est arrêté à Fantasia pour la présentation de sa première réalisation, CRAVE. Dans le cadre d’une rare apparition, le réalisateur HPG (ON NE DEVRAIT PAS EXISTER, LES MOUVEMENTS DU BASSIN) est venu présenter son nouveau film, IL N’Y A PAS DE RAPPORT SEXUEL. L’acteur vétéran canadien Stephen McHattie (PONTYPOOL) était de la distribution de trois films à Fantasia cette année : A LITTLE BIT ZOMBIE, EDDIE : THE SLEEPWALKING CANNIBAL et THE TALL MAN. L’acteur Michael Eklund (THE DIVIDE) a effectué un retour à Fantasia avec la première mondiale de ERRORS OF THE HUMAN BODY. Danny Masterson (MEN AT WORK, THAT ‘70S SHOW), Brooke Nevin (BREAKOUT KINGS, CALL ME FITZ), Kris Lemche (FINAL DESTINATION 3) et Joey Kern (CABIN FEVER) étaient tous en ville pour présenter ALTER EGOS aux côtés du réalisateur Jordan Galland. Le réalisateur Richard Bates Jr. et l’actrice AnnaLynne McCord (90210) ont présenté EXCISION, Mike Smith (TRAILER PARK BOYS) s’est mêlé aux partisans de jeu de rôle grandeur nature à la projection de LLOYD THE CONQUEROR, et Casper Van Dien (WATCH OVER ME, STARSHIP TROOPERS) était sur les lieux pour présenter THE PACT et STARSHIP TROOPERS : INVASION.

Cette ambiance de fête entourant la 16e édition de Fantasia se poursuivra pour les réalisateurs ayant trouvé preneur pour leur film. Boris Rodriguez, le réalisateur montréalais d’EDDIE: THE SLEEPWALKING CANNIBAL, se réjouit d’un nouveau contrat de distribution en salle aux États-Unis avec Music Box Films. De plus, SUSHI GIRL de Kern Saxton a été acquis par Phase 4 et Magnolia, alors que WRONG de Quentin Dupieux sera distribué par Drafthouse Films.

Les derniers jurys ont terminé leurs délibérations sur notre programmation 2012 et sont heureux de vous dévoiler les vainqueurs dans les catégories suivantes :

Jury Prix AQCC – section asiatique
Président : Daniel Racine, avec la participation d’Élodie François et Serge Abiaad

Prix AQCC : 11/25 THE DAY MISHIMA CHOSE HIS OWN FATE by Koji Wakamatsu
Pour sa réévaluation des codes du « biopic » à travers la sobriété de sa mise en scène et la rigueur d’un scénario dépouillé. Un film mené par la grâce et l’assurance de l’acteur principal Arata Iura, qui contribue à l’intensité et l’exaltation de cet unique portrait de la force tranquille.

Mentions spéciales :

HENGE de Hajime Ohata
Pour avoir restitué au kaijū eiga ses armes d’autrefois, et pour l’avoir fait dans de si modestes conditions.

MONDOMANILA de Khavn De La Cruz
Pour la justesse du regard qu’il pose sur les plus défavorisés de son pays, regard sans concession mais rempli d’humanité.

Jury Prix Séquences – section internationale
Président : Donato Totaro, avec la participation de Pascal Grenier et Ismaël Houdassine

Prix Séquences : HAIL d’Amiel Courtin-Wilson
Pour son mélange original de poésie intimiste et ses audacieuses expérimentations formelles. Pour son approche austère et les performances viscérales de comédiens non-professionnels. Et pour son portrait émouvant d’un ex-prisonnier en proie à ses propres démons.

Jury prix l’Écran Fantastique
Yves Rivard

Prix l’Écran Fantastique : BLOOD-C: THE LAST DARK de Naoyoshi Shiotani
Le formidable découpage cinématographique et l’effroyable bestiaire lovecraftien, de même que l’attention portée aux textures et aux éclairages font de cette production un excellent « anime » qui s‘adresse tant aux férus de cinéma d’horreur fantastique qu’aux amants de l’animation japonaise.

Prix du public

Meilleur film asiatique : ACE ATTORNEY de Takashi Miike (Or), VULGARIA de Pang Ho-Cheung (Argent), DRAGON (WU XIA) de Peter Chan (Bronze), ROBO-G de Shinobu Yaguchi (Bronze, ex æquo)

Meilleur film européen ou nord/sud américain : GAME OF WEREWOLVES de Juan Martinez Moreno (Or), JUAN OF THE DEAD d’Alejandro Brugués (Argent), TURN ME ON, GODDAMMIT! de Jannicke Systad Jacobsen (Bronze)

Meilleur court métrage : ATTACK OF THE BRAINSUCKER de Sid Zanforlin (Or), MATHILDA de Matthew Zuang (Argent), THE CAPTURED BIRD de Jovanka Vuckovic (Bronze), PETITE MORT de Louise Archambault (Bronze), STAY AT HOME DAD d’Andrew Kasch et John Skipp (Bronze, ex æquo)

Meilleur film québécois ou canadien : COLD BLOODED de Jason Lapeyre

Meilleur film d’animation : ASURA de Keiichi Sato, A LETTER TO MOMO d’Hiroyuki Okiura (ex æquo)

Meilleur documentaire : WE ARE LEGION: THE STORY OF THE HACKTIVISTS de Brian Knappenberger

Film le plus innovateur : WRONG de Quentin Dupieux

Prix Guru pour le film le plus énergique : SINGHAM de Rohit Shetty

Laisser un commentaire