UN SUCCÈS RETENTISSANT AVEC UN RAYONNEMENT INTERNATIONAL GRANDISSANT POUR LA 15e ÉDITION DE FANTASIA

Montréal, le dimanche 7 août 2011 – La 15e édition du Festival international de films Fantasia est terminée et déjà l’équipe se réjouit du franc succès de cette édition. Se démarquant sur la scène des festivals de films de genre depuis 1996, Fantasia est heureux de voir son public toujours plus enthousiaste et assoiffé de découvertes cinématographiques extraordinaires. L’achalandage final reste à confirmer, mais nous pouvons d’ores et déjà annoncer que Fantasia aura accueilli plus de 100 000 spectateurs! Un grand merci aux quelques 150 réalisateurs, scénaristes, acteurs, producteurs venant des quatre coins du monde pour présenter leur film, ainsi qu’aux 50 membres de l’industrie internationale qui ont contribué à faire de l’édition de cette année une réussite mondiale. Fantasia ne pourrait compter sur un tel rayonnement, autant à Montréal qu’à l’international, sans la précieuse contribution et le travail acharné de plus de 160 représentants des médias, dont au moins 40 provenant des États-Unis, de la France, de la Grande-Bretagne, de l’Allemagne, du Brésil, de l’Australie, du Maroc et du Danemark.

Débutant en force avec la présentation de RED STATE de Kevin Smith, Fantasia a été une suite d’événements majeurs et de sensations fortes. Rappelons-nous de l’incroyable hommage à John Landis (BURKE AND HARE), marqué par la remise du nouveau trophée de Fantasia, « Le Cheval noir ». Continuant sur cette forte lancée, le festival s’est terminé la présentation DON’T BE AFRAID OF THE DARK. Il ne faudrait pas oublier l’hommage à André Link et John Dunning incluant une rétrospective à la Cinémathèque québécoise, une classe de maître avec le réalisateur coréen acclamé Ryoo Seung-wan (THE UNJUST, CRYING FIST), un entretien spécial entre Robin Hardy (THE WICKER MAN) et Richard Stanley (HARDWARE), le défi de Dance Dance Revolution lancé par Jason Trost (THE FP) suite à la présentation de son film, la vitrine sur le cinéma d’Adam Wingard avec la première mondiale de WHAT FUN WE WERE HAVING, le lancement de la programmation et les projections extérieures avec la collaboration de la Société des arts technologiques (SAT) et l’époustouflante prestation de Gabriel Thibaudeau et de son orchestre lors du PHANTOM OF THE OPERA à la Place des arts.

Le 15e anniversaire a aussi été une occasion de se démarquer au niveau de la programmation. Plus de 85% des longs métrages présentés étaient projetés en première, soit 114 d’entres eux sur 134. Parmi cette impressionnante sélection provenant de plus de 25 pays différents, on compte 19 premières mondiales, dont les très remarqués BRAWLER de Chris Sivertson, RETREAT de Carl Tibbetts, THE WICKER TREE de Robin Hardy, THE THEATRE BIZARRE du regroupement de sept réalisateurs provenant de quatre pays, FINAL DESTINATION 5 de Steven Quale, Marianne de Filip Tegstedt, DEADBALL de Yudai Yamaguchi et MONSTER BRAWL de Jesse T. Cook. Sans oublier LOVE de William Eubank et TOMIE : UNLIMITED de Noboru Iguchi, comptant parmi les 6 premières internationales. Soulignons également l’engouement pour plusieurs des 14 premières nord-américaines, comme DON’T GO BREAKING MY HEART de Johnnie To, IP MAN : THE LEGEND IS BORN de Herman Yau, URBAN EXPLORER de Andy Fetscher, THE DEVIL’S ROCK de Paul Campion et DHARMA GUNS de FJ Ossang. Les fans n’ont certainement pas été en reste avec THE DIVIDE de Xavier Gens, ANOTHER EARTH de Mike Cahill et RABIES de Navot Papushado et Aharon Keshales, comptant parmi les 48 premières canadiennes. Mentionnons finalement ATTACK THE BLOCK de Joe Cornish, THE CORRIDOR de Evan Kelly et SURVIVING LIFE (THEORY AND PRACTICE) de Jan Švankmajer présentés dans le lot des 27 premières québécoises.

Cette ambiance de fête entourant la 15e édition de Fantasia se poursuivra pour certains réalisateurs qui ont trouvé preneur pour leur film. Jason et Brandon Trost peuvent se réjouir de leur nouvelle collaboration avec Drafthouse films (une filiale de Alamo Drafthouse Cinema) pour la distribution de THE FP. Pat Tremblay, réalisateur montréalais de HELLACIOUS ACRES : THE CASE OF JOHN GLASS peut lui aussi se réjouir d’un nouveau contrat de distribution en salle, en DVD et en VOD aux États-Unis avec The Collective et Bloody Disgusting Selects. Plusieurs autres films qui ont été présentés au courant du festival sont présentement en négociation pour un contrat de distribution.

Plusieurs de nos jurys ont terminé leur délibération sur notre programmation de cette année et sont heureux de vous dévoiler plusieurs vainqueurs dans les catégories suivantes :

Jury de la compétition longs métrages internationaux
Président : Alexandre Franchi, avec la participation de Gilles Esposito, Lee Joon-ik, Georges Mihalka, Steven Schneider et Tom Vick.

Prix Cheval noir pour le meilleur film : CLOWN
« Cette charmante approche subversive de l’expérience de la paternité compte sur un jeu d’acteurs raffiné et délicat misant sur une direction sans faille. Une œuvre si honteuse et malsaine sur tant de plans que c’en est jouissif! »

Meilleur réalisateur : Yoshimasa Ishibashi, MILOCRORZE : A LOVE STORY
Meilleur scénario : Park Hoon-jung, THE UNJUST
Meilleur acteur : Hwang Jeon-min, Ryoo Seung-beom, THE UNJUST
Meilleure actrice : Norie Yasui, LOVE & LOATHING & LULU & AYANO

Mention spéciale à VAMPIRE, « pour son approche originale et contemplative du suicide et la fascination de notre société pour le mythe des vampires. »

Mention spéciale pour le court métrage I LOVE YOU faisant partie de THE THEATRE BIZARRE, « pour avoir dressé un drame à la fois réaliste et macabre ayant la force d’un long métrage. »

Jury de la compétition premières œuvres
Président : Jason Eisener, avec la participation de Jephté Bastien, Alexandre Fontaine-Rousseau et Greg Newman.

Prix New Flesh pour la meilleure première œuvre : BULLHEAD de Michaël R. Roskam
« Une captivante tragédie humaniste avec une des meilleures performances de l’année de la part de Matthias Schoenaerts. Voici un film qui a des couilles! »

Mention spéciale à LOVE, « pour la débrouillardise et la détermination inébranlable de son réalisateur à produire sa propre vision. »

Jury Animation
Président: Marcel Jean, avec la participation de Jean-François Lévesque et Heidi Taillefer

Meilleur long métrage d’animation : SURVIVING LIFE
« Une oeuvre singulière, à la fois drôle et profonde, qui fait preuve d’un grand esprit d’invention pour un cinéaste avec plus de 40 ans de carrière. »

Meilleur court métrage d’animation : BOBBY YEAH
« Pour son univers dense et cohérent, rempli de surprises, qui confronte nos angoisses de façon captivante, et sa maîtrise technique exceptionnelle. »

Mention spéciale à CRÉPUSCULE, « pour son audace et son approche de la sexualité en animation. »

Jury de la compétition de courts métrages internationaux
Président : Buddy Giovinazzo, avec la participation de John Fallon, Sylvain Houde et Charlotte Selb

Meilleur court métrage international : THE SUICIDE TAPES
« Un film puissant, minimaliste et terrifiant avec une troublante performance de la part de Jeremy Childs. »

Mention spéciale à THE UNLIVING, « Un film visuellement éblouissant et viscéral, si accompli qu’il devrait être un long-métrage. »

Jury de la compétition court métrage québécois
Catherine Beauchamp, Dino Tavarone, Caroline Morin

Meilleure réalisation : Alexandre Richard, BONNE JOURNÉE
Meilleur film : Carolyne Rhéaume, LA BARRICADE
Meilleure interprétation féminine : Charlotte Laurier, COUP SAUVAGE
Meilleure interprétation masculine : Mathieu Dufresne, BONNE JOURNÉE
Meilleur scenario : Caroline Renaud, MATERNEL
Coup de coeur du jury : Kim St-Pierre, VODKA CANNEBERGE
Meilleure photo : Éric Morin, OPASATIKA

Jury de la compétition court métrage québécois DIY
Julie Brisson, Karl Filion, Géraldine Charbonneau

Meilleur film : FUCK THAT, Lawrence côté-Collins
Meilleur scénario : CORTÉ, Radanath Gagnon
Meilleure réalisation : UN FILM AVEC BRIGITTE BARDOT, Emanuel St-Pierre Beaulieu
Meilleure interprétation : Maxime Desjardins, GUEULE DE BOIS
Coup de coeur : VIVRE À 35 MILLES À L’HEURE, Jean Marc E.Roy, Philippe David Gagné, Dominic Leclerc

Prix AQCC – section internationale
Martin Gignac, Claudia Hébert, Nicolas Krief

Prix AQCC : (ex æquo) SUPER et SUPERHEROES
« Pour deux films qui captent à merveille l’air du temps et qui élaborent des réflexions audacieuses sur une immense tendance de la culture américaine, le jury de l’AQCC remet ex æquo le prix du meilleur film international à la fiction SUPER de James Gunn et au documentaire SUPERHEROES de Michael Barnett, deux œuvres fortes et complémentaires. »

Prix Séquences – section asiatique
Président : Pascal Grenier, avec la participation de Pierre-Alexandre Fradet et Christina Stojanova

Prix Séquences : HEAVEN’S STORY
« Pour sa densité des thèmes universels abordés, pour son approche singulière sur le motif de la vengeance et pour sa mise en scène structurée et son soin apporté à l’image, le Prix Séquences du Meilleur Film asiatique est attribué au film-fleuve HEAVEN’S STORY de Takahisa Zeze. »

Prix l’Écran Fantastique
Yves Rivard

Prix l’Écran Fantastique : DETENTION
« Pour son énergie contagieuse, sa capacité à générer des gags et des situations comiques à partir de concepts issus du cinéma d’horreur (le slasher) et de science-fiction. »

Prix du public

Meilleur film asiatique : (OR, ex æquo) 13 ASSASSINS et COLD FISH – (ARGENT) MILOCRORZE : A LOVE STORY – (BRONZE) DON’T GO BREAKING MY HEART
Meilleur film européen ou américain : (OR) ATTACK THE BLOCK – (ARGENT, ex æquo) BURKE AND HARE et BELLFLOWER – (BRONZE) THE INNKEEPERS
Meilleur film québécois ou canadien : (OR) THE CORRIDOR – (ARGENT) VAMPIRE – (BRONZE, ex æquo) MONSTER BRAWL et THE DIVIDE
Meilleur film d’animation : (OR) REDLINE – (ARGENT) LEGEND OF THE MILLENIUM DRAGON – (BRONZE) EL SOL
Meilleur documentaire : (OR) ART/CRIME – (ARGENT) SUPERHEROES – (BRONZE) LAST DAYS HERE
Film le plus innovateur : (OR) MILOCRORZE : A LOVE STORY – (ARGENT) THE WOMAN – (BRONZE) LOVE
Prix Guru pour le film le plus énergique : (OR) BANGKOK KNOCKOUT – (ARGENT, ex æquo) MILOCRORZE : A LOVE STORY et DETENTION – (BRONZE) THE FP
Meilleur court métrage : (OR) LEGEND OF THE BEAVER DAM – (ARGENT) NIGHT FISHING 0 (BRONZE) BOBBY YEAH

Laisser un commentaire