Tokyo Idols

Première Québécoise
Billets

En présence de la réalisatrice Kyoko Miyake

Official Selection: Sundance 2017, Hot Docs 2017, DOXA 2017, Japan Cuts 2017

Elles sont jolies, souriantes, débordantes d’énergie et jeunes, parfois très jeunes. Elles sont des « idoles », ces chanteuses pop japonaises plus ou moins professionnelles qui ne vivent que pour le plaisir de leurs fans. Leurs admirateurs, des hommes pour la plupart âgés de 30 à 50 ans, leur vouent un culte quasi religieux. Plus de 10 000 jeunes femmes au Japon portent actuellement ce titre, alimentant une lucrative industrie nationale.

TOKYO IDOLS nous présente l’une d’entre elles, l’enjouée et travaillante Rio Hiiragi (ou « RioRio »), âgée seulement de 19 ans. Rio se fait déjà vieille pour son métier, mais ça ne l’empêche pas de se donner corps et âme lors de ses innombrables prestations sur la scène des idoles émergentes, ou encore par webcam depuis sa chambre à coucher. Où qu’elle aille, ses fidèles sont toujours au rendez-vous; l’artiste et ses fanatiques forment ainsi un tout, deux parts d’une relation symbiotique qui va bien au-delà du divertissement.

Documentariste lauréate d’un prestigieux prix Peabody, Kyoko Miyake pose ici un regard critique et proprement féminin sur ce phénomène de la culture populaire japonaise pour le moins controversé. Traitant son sujet avec une grande ouverture d’esprit, un réel souci de nuance et une bienveillance à l’endroit de sa protagoniste comme de ses sujets masculins, Miyake ne bascule jamais dans le jugement facile et la moquerie. De même, elle évite tous les clichés relatifs à l’image occidentale de la pop japonaise, dans un film qui explore un sujet bien connu de l’univers otaku sous un angle neuf et essentiel.

- Marie-Laure Tittley & Ariel Esteban Cayer

Re/MAX Sponsors