78 / 52

Première Québécoise
Billets
Sélection officielle : Sundance 2017, Hot Docs 2017

“For a long time now, Alfred Hitchcock's PSYCHO has been two movies, and the hypnotic film-geek documentary 78/52 is an ingenious and irreverent master class in both of them.” – Owen Gleiberman, VARIETY

“Unpacks an entire semester's worth of cinema studies, coming to a unified theory of how one act of on-screen murder became the perfect ‘image of the uncaring universe’”- Barry Hertz, GLOBE AND MAIL

Vous entendez probablement parler de ce film depuis un bout de temps, au moins depuis sa première acclamée à Sundance. 78/52 est un long métrage explorant une des séquences clés de l’histoire du cinéma : la mythique scène de la douche dans le révolutionnaire PSYCHO d’Alfred Hitchcock. Plus que tout autre moment dans un film, cette séquence peut être considérée comme le point où le cinéma américain a effectué une transition entre la sensibilité de l’ancien Hollywood et une attitude plus franche et provocatrice. Le titre fait référence au nombre de plans et à la durée de la scène — 78 plans en 52 secondes — une déclaration d’intention parfaitement obsessive pour ce documentaire.

Pendant plusieurs années, le réalisateur Alexandre O. Philippe (THE PEOPLE VS GEORGE LUCAS) a assemblé une fascinante collection d’observations et de réflexions exprimées par un groupe remarquable de cinéastes, d’historiens, de sociologues et de chercheurs, nombre desquels s’intéressaient de toute évidence au sujet depuis des années, voire des décennies. Parmi eux se trouvent Peter Bogdanovich, Karyn Kusama, Guillermo del Toro, Richard Stanley, Walter Murch, Eli Roth, Danny Elfman, Elijah Wood, Neil Marshall, Justin Benson, Aaron Moorhead et bien sûr Jamie Lee Curtis, qui a la distinction unique d’être à la fois la fille de Janet Leigh et une légendaire héroïne d’horreur d’une génération subséquente. Philippe a même retrouvé Marli Renfro, la doublure de Leigh lors du tournage de la scène.

Ingénieusement construit et captivant du début à la fin, 78/52 est un périple cinéphile révélateur qui dissèque l’anatomie d’une séquence qui a fait époque et qui en explore les influences culturelles et les implications avec assez d’intelligence pour inspirer un siècle de conversations futures. Nous sommes fiers de dire qu’en plus d’inclure plusieurs habitués du festival à l’écran, ce film a vu le jour dans le cadre de Frontières, le marché de coproduction de Fantasia.

- Traduction : Kevin Laforest

Re/MAX Sponsors