What a Wonderful Family! 2 (" Kazoku wa Tsuraiyo 2")

Première Canadienne
  • Japon
  • 2017
  • 113 mins
  • Japonais
  • Anglais (sous-titres)
Billets
Sélection officielle : Festival international du film de Pékin 2017, Festival international du film de Shanghai 2017

La famille Hirata a frôlé le désastre, mais c’était il y a plusieurs années, et tout semble maintenant être rentré dans l’ordre. Plus question de divorce pour les parents, Shuzo (Isao Hashizume) et Tomiko (Kazuko Yoshiyuki). Leur fils Konosuke (Masahiko Nishimura), son épouse Fumie (Yui Natsukawa) et leurs enfants vivent toujours en harmonie sous le même toit. Mais les frasques du grand-père devaient bien recommencer tôt ou tard, n’est-ce pas? Un jour, la voiture de Shuzo revient toute cabossée de sa petite balade quotidienne dans le quartier. Toute la famille tente alors de convaincre grand-papa de renoncer à ses clés et à son permis de conduire. Hélas, Shuzo est têtu comme une mule, et c’est le début d’une nouvelle période de crise… Et cette crise ne fait qu’empirer lorsque Shuzo renoue les liens d’amitié avec ses anciens camarades de classe – et recommence a fréquenter le bistro du coin, comme quand il était jeune et fougueux!

La famille Hirata est de retour! WHAT A WONDERFUL FAMILY! 2 réunit les actrices et acteurs exceptionnels du premier film (dont Yu Aoi et Satoshi Tsumabuki), ainsi que son légendaire réalisateur, Yoji Yamada, à qui l’on doit aussi NAGASAKI: MEMORIES OF MY SON et la série des TORA-SAN. Bien que l’histoire se déroule des années après les événements du premier film, ce second volet demeure parfaitement accessible aux nouveaux spectateurs. Véritable leçon de cinéma humoristique, ce long métrage est comme le GREMLINS 2 de la comédie nippone multigénérationnelle : plus fou, plus audacieux et plus cocasse que l’original. Yamada déchaîne un impeccable feu nourri de gags visuels et de malentendus désopilants. Une fois encore, c’est un merveilleux coup d’œil sur les fossés générationnels et le noyau familial dans la société japonaise contemporaine.

- Traduction : David Pellerin

Re/MAX Sponsors